Choisir son lave-linge est un vrai casse-tête dans la jungle des prix, des promotions, des marques, des étiquettes énergie, des programmes, des revendeurs, et des publicités en tout genre. Mais nous allons très vite balayer plusieurs de ces critères qui ne sont là que pour vous perdre un peu plus.

Que pense t on en général lorsque l’on achète une machine à laver ? Pour un lavage efficace faut-il se fier au prix ? Toutes promotions déduites les marques sont-elles un critère encore valable aujourd’hui ? L’étiquette énergie mise en place pour clarifier le secteur, est-elle vraiment utile ? N’est-ce pas tout simplement les matériaux utilisés dans la fabrication de la machine à laver qui sont le vrai point à renseigner pour bien choisir ?

Autant de question auxquelles nous allons tenter de répondre. Voyons les critères de choix de plus près.


1er  critère : le type de machine

Il existe quatre types de machines à laver le linge repartis sur le pose libre et l’encastrable en fonction des besoins dans votre cuisine : Le lave-linge Top, le lave-linge frontale, et la machine lavante-séchante.

Sur ce point c’est à vous de voir. Chaque type répond à un besoin, c’est donc un critère de choix primordiale. Mais rassurez-vous, toutes les marques ont des solutions.
Les lave-linge top sont choisis pour leur faible encombrement. Ils peuvent se placer dans des petites pièces, et ne nécessitent pas de place devant pour sortir le linge. Les lavante-séchante permettent également de gagner de la place, et de réduire très légèrement le coût. La lavante-séchante permet aussi de gagner du temps sur les petites quantités : laver 4kg de linge et les sécher sans avoir à transvaser son linge.

2ème critère : la capacité de la machine

capacité-lave-linge.jpg

Il existe des machines allant de 4 à 17 kilos de linge à laver. Cette capacité permet de choisir sa machine en fonction du nombre de personne dans le foyer. Disons que 4 kilos pour une personne +1 kilo par personne peut être un calcul rapide intéressant. Attention cependant, même si le nombre de kilos peut être judicieux à comparer entre machines au sein d’une même marque, il manque la notion de volume de tambour. D’une marque à l’autre, les capacités en kilogrammes changent, mais le volume peut être le même. Autrement dit, deux machines de marque différente peuvent prétendre à la même capacité et ne pas faire le même volume.

Chez Electrolux, une machine à laver 9 kg de linge, correspond à 69L de cuve
Chez Bosch, une machine à laver 9kg correspond à 63L
Chez Miele, une machine à laver 9kg correspond à 64L
Chez Asko, une machine à laver 8kg ou 9kg correspond à 60L
Chez LG, un lave-linge 9kg fait 59L
Chez Samsung, une machine à laver 8kg correspond à… Cette mesure n’est pas indiquée… De plus leurs machines étant moins profondes, je doute de la capacité réelle. Elle doit se situer sous les 60L au regard des dimensions des appareils.

Bon, vous l’aurez compris, impossible de faire confiance aux marques concernant la capacité. Je vous conseille pour départager les lave-linges, et trouver votre meilleure machine, de prendre celle qui est la plus profonde et qui consomme le plus d’eau ; ainsi vous trouverez la gagnante qui vous satisfera. Plus la machine est profonde et plus sa capacité sera grande.

3ème critère de choix : le prix

Lave lave petits prix
Avec des budgets inférieurs à 400€, les lave-linge pas chers ne sont pas nécessairement les moins bien lotis sur le papier. Les marques de distributeurs (MDD), et les appareils d’entrée de gamme, proposent des lave-linges modernes avec une interface simplifiée, et des programmes de base. En consommation, toutes les marques arrivent à proposer des appareils qui sont convenables. Ils seront cependant plus bruyants, parfois moins efficaces en lavage, et auront de plus petits volumes. A mesure que l’on se rapproche des plus bas prix, les garanties peuvent être moins biens, et les pièces disponibles moins longtemps.
Cependant, les marques bas de gamme connues, bénéficient du même service après-vente que les marques milieu de gamme du même groupe.
Quant aux MDD, c’est le magasin qui s’occupe du SAV. Dans ce cas, il faut bien lire le contrat, et les petites lignes de fin de contrat. Si vous habitez à moins de 20 km d’une grande ville, ces garanties sont souvent efficaces.Lave-linge moyenne gamme. Lorsque l’on choisit un lave-linge entre 500€ et 1000€, il y a énormément de références qui sont de bons achats. Tout va dépendre de vos critères prioritaires. Si c’est le prix, sans trop sacrifier la qualité, la marque Electrolux ou Bosch pourra probablement avoir une réponse satisfaisante. Si c’est le silence que vous recherchez, les lave-linge Whirlpool Supremecare ou Zen sont très bien, même en essorage. Si vous recherchez de l’efficacité de lavage et un linge presque sec en sortie de machine, la marque Miele se positionne déjà ici, sur le milieu de gamme.

Mais peut-être ne voulez-vous rien sacrifier, et opter directement pour ce qui se fait de mieux, au-delà d’un budget de 1000€. Dans le haut de gamme du lavage, il y a les lave-linges Miele, les lave-linges Asko et AEG Electrolux. Sur des cas particuliers, nous pouvons également évoquer Siemens ou Whirlpool en semi-pro.

L’efficacité et la performance de la machine

Je n’ai pas placé ce point parmi les critères à prendre en compte, tant il est difficile de se faire une opinion.
Avant l’achat, il est impossible de savoir comment fonctionne une machine à moins de prendre pour argent comptant, ce que « racontent » les fabricants.
Il n‘y a pas 36 solutions en achetant une machine neuve, il faut faire confiance à la marque. Bien-sûr, il faut la choisir en fonction de sa gestion du SAV (au cas où), et du temps de disponibilité des pièces. Il y a des marques qui vivent grâce à leur réputation de « haut de gamme », et qui y tiennent.

Donc, une manière de ne pas se tromper est d’attendre un peu les retours client, et de choisir parmi les modèles éprouvés. C’est sur ce point que nous répondrons produit en fin d’article.

4ème critère : le classement énergie des lave-linges

Il ne faut pas s’en cacher, tout le monde prend en compte la consommation d’énergie, simplement parce que l’étiquette indique A ou A+ ; nous sommes tous formatés depuis notre enfance par ce type de classement « scolaire ». Je me demande si ce n’est pas une des raisons de la disparition des autres lettres :°

Peut-on faire des économies avec un lave-linge classé A+ ou mieux ?

Toutes les machines du marché proposent des performances intéressantes et largement supérieures aux machines des années début 2000. En l’espace de 15 ans, nous avons fait d’énormes progrès et divisé par deux les consommations, avec de plus grandes capacités, et toujours plus de confort. Pour parler chiffres, il y a un intérêt de 10% par « + », à monter en gamme sur une conso au départ assez faible. Attention cependant, le prix peut s’envoler avec des machines A+++. Sachant que tous les appareils vendus aujourd’hui sont forcément au moins classé A+ en lavage, il faut se poser la question du rapport qualité/prix.

Pour être clair, vous économisez aujourd’hui entre 35 et 70€ à l’année en achetant une machine A++ plutôt que A+. Je vous conseille donc pour une machine type à 600€ qui est A+, de la prendre en A++ à moins de 750€ ou en A+++ si elle coute moins de 900€.

Alors, l’étiquette énergie est-elle un bon indice ?

Nous avons souvent critiqué cette indication mais elle s’avère de plus en plus intéressante au-delà de la simple indication du +. A côté de cette indication très lisible, d’autres informations sont indiquées :

La consommation d’eau

Ce critère est intéressant pour calculer ses petites économies, sur un programme ECO. Et oui, parce que ce critère est valable uniquement sur le programme qui consomme le moins…
Mais je conseille plutôt de le prendre en compte pour déterminer la qualité du rinçage de votre linge ;), et donc de le lire à l’envers.

Le bruit en lavage et en essorage

Ce critère est important en fonction de l’emplacement dans la maison. Si la machine se retrouve contre un mur proche de la chambre ou du salon cela peut être gênant. Le bruit est beaucoup moins important quand la machine est dans une buanderie au sous-sol. Encore une fois ceci est valable sur le programme le plus silencieux. Le chiffre à regarder de près est plutôt celui du bruit à l’essorage.

Et la classe d’efficacité d’essorage

Ce critère est important. Les lave-linges doivent tourner au moins à 1000t/min pour essorer convenablement, et faire quelques économies sur le séchage. Les frottements dans l’enceinte abiment les vêtements, il est donc conseiller de choisir un appareil qui dispose d’une cuve haut de gamme.

Les machines à laver essorant à 1600t/min ou plus, peuvent déformer vos vêtements ; ces programmes ne sont donc conseillés que pour Serpillères et draps.

Comment laver le linge de manière économique

Pour faire des économies il faut choisir un lave-linge qui adapte sa consommation automatiquement avec la quantité de linge.

On peut même aller plus loin, avec l’analyse de la salissure. La machine peut adapter automatiquement la quantité de lessive à la quantité et le type de tache. A fortiori le dosage automatique de la quantité lessivielle permet un meilleur rinçage ; ce qui est idéal pour les personnes allergiques

comment-choisir-son-lave-linge.jpg

Quelques statistiques intéressantes

Moins de 5% de la population française n’est pas équipé d’une machine à laver.

Les français changent leur machine en moyenne tous les 12 ans, même si l’appareil fonctionne encore dans près de 15% des cas.

Les français dépensent en moyenne 450€ pour un lave-linge neuf.

Plus de 7000 lave-linges sont vendus chaque jour.

Meilleurs lave-linges 2018 – 2019

Lave-linge WCE 660 de Miele

Le lave-linge Miele W1 présente les technologies Twindos et Capdosing permettant un lavage parfait avec un dosage optimal du produit lessiviel. La cuve du WCE 660 permet d’éviter les frottements tout en garantissant un brassage efficace pour le lavage. Bien sûr cette machine à laver présente une capacité variable automatique allant de 1 à 8 kg (64L), le tout dans avec des performances silencieuses : 48 dB en lavage et 72dB en essorage (2 fois plus silencieux en moyenne).

Bosch série 6 WAT28609 FF

WAT28609FF.jpg

Ce lave-linge Bosch obtient sa place sur nos blog avec une capacité de lavage automatique : un tambour qui s’adapte à la quantité de linge et adapte aussi la lessive en fonction de la salissure. Avec une capacité de 9kg pour un volume de 63L, la machine reste dans la moyenne avec un taux d’humidité résiduelle de 53% en fin d’essorage. Ce lave-linge Bosch de WAT28609 reste relativement silencieux (49dB en lavage avec le programme silence et 75dB en essorage).

Lave-linge Whirlpool FSCR 90499

FSCR-90499.jpg

Le lave-linge FSCR 90499 est un lave-linge avec moteur induction (moteur zen) et distribution automatique de lessive. Ce lave-linge est un 9kg silencieux (49dB) qui essore à 69dB à1400 tours/minute! Un des plus silencieux du marché, son principal argument. Avec 6ème sens, vous réglez votre programme et le lave-linge s’occupe de définir la durée du cycle et la quantité d’eau en fonction de la charge du linge.

Lave-linge Electrolux EW6 F 4111 RA

lave-linge-electrolux-EW6F4111RA.png

Voici le lave-linge avec dosage automatique de la gamme Electrolux perfect care 600. Il a capacité variable de 1 à 9kg pour un volume de 68L. Grace à son moteur Inverter, sa classe énergétique est de A+++ (-20%). Ce lave-lave essore le linge convenablement pour faciliter son séchage. Ce lave-linge dispose de fonctions et d’aspects supplémentaires intéressants : le rinçage plus, le programme anti allergie, l’ajustement du cycle de lavage à la charge de la cuve.

La visibilité est facilitée par un hublot très grand avec une surface de verre importante. Le niveau sonore est moyen, soit 53dB en lavage à 76dB en essorage

Lave-linge Asko W4096P.W

lave-linge-w4096PW.png

Un prix certes élevé mais une qualité au rendez-vous avec ce lave-linge très performant et robuste de la marque scandinave. C’est un lave-linge de 9kg essorant à 1600t/minute, et disposant d’un florilège de programme allant de 40°C à 90°C, et avec une capacité de 60L. Coté silence il ne fait que 50dB en lavage et 70dB en essorage. Avec un programme court de 59min, le rinçage supplémentaire, la possibilité d’augmenter le niveau d’eau, et sa capacité variable automatique, il a largement de quoi convaincre. Ajoutons à cela, tambour et cuve en inox, moteur à induction, et joint sans caoutchouc pour l’hygiène et la longévité. Son défaut : La marque n’est pas très connue.

Choisir un lave-linge haut de gamme

À venir : c’est quoi un Lave-linge haut de gamme ? Quelles sont les marques qui sortent du lot ? Même si vous vous doutez bien que celles citées plus haut auront encore leur place, il y a des surprises
Et encore une fois plusieurs références de machines à laver à retenir ?

Quid du sèche-linge qui va avec le lave-linge ?

Une seule chose à retenir, il faut adapter votre sèche-linge à votre lave-linge afin de pouvoir tout sécher ce que vous avez lavé.
Le séchage consomme beaucoup plus que l’essorage ! Donc, n’oubliez pas que mieux essoré, votre linge sèchera plus vite.