2015, vers une simplification drastique de l'étiquette energie

Le projet de loi européen consiste à ne renseigner que la lettre A ou la lettre G; deux lettres qui classeront d’emblée tous les appareils dans une catégorie energivore ou pas energivore.

En 2014 puis en 2015 l'étiquetage change à nouvea

en réponse à l'un des commentaires sur le blog : #etiquette-energie

La Loi et l’énergie dans l'électroménager

C'est tout d'abord le froid qui bénéficiera de cette mesure, suivront les lave linges et laves vaisselles le 20 du mois de décembre.


Depuis un an, les fournisseurs en gros électroménager avaient la possibilité d'utiliser cette étiquette. Ils sont désormais tenu de fournir ces étiquettes aux vendeurs. Ces derniers auront pour obligation de l'afficher, d'ici à avril 2012.

label_refrigerateurs.jpg

Mais qu'en est il de cette étiquette ?

Les consommateurs ( et peut-être même les vendeurs) savent-ils ce que signifient ces lettres ? Quelles différences y-a-t-il entre un A et un A+++ ?

L'étiquette idéale...

Cette nouvelle étiquette apporte-elle quelque-chose au consommateur? Peut être un plus de lisibilité.
Il aurait été intéressant que les étiquettes affichent en pourcentage, l’économie d’énergie par rapport à un niveau de référence. Comment le consommateurs final peut il se rendre compte de l'économie d’énergie qu'il peut faire, en achetant une Classe A+ par rapport à une classe B, ou en y mettant le prix, pour une classe A+++ ?
Devant le produit, c'est souvent le prix d'achat qui s'impose. Hélas ce n'est pas souvent ce dernier qui est le meilleur choix économique.

Voici un petit topo pour apporter un peu de lumière sur l’étiquetage "énergie" des appareils électroménagers.

A+++.pngAppareil électroménager A+++

La meilleure économie en énergie du marché; représente 30% d'économie d’énergie et plus, par rapport à un appareils électroménager de classe A
Ces appareils représente le nec plus ultra et se situe très largement dans le haut de gamme de l'électroménager.
Pour exemple le lave-linge à chargement frontal L98699FL, qui malgré le défroissage vapeur (classe A), une capacité de 9kg, un essorage à 1600 tour/min, est classé A+++. Ce lave-linge aurait mérité un + de plus, puisqu'il consomme 20% d’énergie de moins que les modèles de sa gamme énergétique.
Cet appareil coute un peu plus cher à l'achat, mais est largement amorti avec sa consommation, et ce en un an à peine !
Il est en démonstration dans le showroom électroménager de JLM Diffusion

A++.pngAppareil électroménager A++

20% d'économie par rapport à un appareil classé A. Beaucoup d'appareils de milieu de gamme atteignent cette consommation et ce sont souvent de très belles affaires.

A+.pngAppareil électroménager A+

Le milieu de gamme du soin du linge et des appareils à gros volume. Souvent le meilleur choix en terme d'amortissement du prix. Il est recommandé de bien calculer le rendement par rapport au prix investi. Les bonnes affaires existent mais les moins bonnes fleurissent.

A.pngAppareil électroménager A

Tous les réfrigérateurs d’aujourd’hui se situent au moins, dans cette catégorie. C'est aussi l'entrée en milieu de gammes des lave-linges et sèches-linge

B.pngAppareil électroménager B

Beaucoup d'appareils se situe encore dans cette catégorie, c'est l'entrée de gamme des réfrigérateurs ou des congélateurs de type bahut. C'est aussi la consommation moyenne des réfrigérateurs américains.

CaE.pngAppareil électroménager C et au delà

Entrée de gamme des lave-linges et sèche-linges ou de ceux possédant de gros volume (+de 9kg). Très souvent affichés sur les modèle d'anciennes générations ou les gros éléments de type réfrigérateurs américains aux gros volumes, chambres froides, etc.. Ces niveaux de consommation se retrouvent rarement dans la catégorie des réfrigérateurs.

Les appareils qui bénéficieront de cette nouvelle étiquette seront le lave-linge, le lave-vaisselle et le réfrigérateur.
L'article de Wikipédia vous donne les chiffres de la consommation pour chaque seuil, en fonction de l'appareil électroménager : wikipédia étiquette énergie