Les lave-vaisselles

cuisine-lave-vaisselle.jpg

Aujourd’hui plus de la moitié des foyers français sont équipés de lave-vaisselle, mais il reste difficile de se repérer dans un monde où les grandes marques évoluent très vite. Tout d’abord, les deux dernières années ont été bouleversées par la disparition ou le rachat de certaines marques. Ensuite, les avancées technologiques, et les contraintes écologiques, ajoutent toujours plus d’électronique dans les appareils électroménagers.
Aujourd’hui, la plupart des lave-vaisselles sont fabriqués en Chine, en Turquie ou dans l’est de l’Europe(Tchéquie, Pologne,...). Il reste cependant quelques références produites  en Italie, en Allemagne, ou en Espagne. Côté production sur le territoire français, la fabrication de lave-vaisselles ne perdure que pour certaines références de lave-vaisselles Electrolux ou De Dietrich.

La marque de lavage Miele

logo-Miele-jpg.JPG

Les lave-vaisselles Miele sont fabriqués pour la plupart en Allemagne. Les modèles d’entrée de gamme sont fabriqués en République Tchèque.

Slogan

IMMER BESSER : Miele revendique son slogan depuis la création de l’entreprise en 1899. Ce dernier pousse l’entreprise allemande à la perfection car il signifie : « toujours mieux »

Historique

Miele porte l’innovation dans les appareils de lavage (machines à laver et lave-vaisselles) depuis le début du XXème siècle. C’est avant tout avec les avancées technologiques pour la buanderie industrielle et les appareils électroménagers du secteur public que Miele a forgé sa réputation de robustesse et de fiabilité.
En France, la marque Miele a construit sa réputation autour du lavage. Tout d’abord en vendant presque au bouche-à-oreille, sur des réseaux de vente très discrets. Puis, dans des magasins hyper spécialisés et petits revendeurs. Miele commence son aventure du séchage en 1958 avec son premier sèche-linge. C’est progressivement que la marque a gagné la confiance des Français dans les années 60, 70 puis 80 avec les tous premiers lave-vaisselles encastrables. Miele sortait également ses premiers fours encastrables dans le milieu des années 70. La réputation de la marque s’est largement accrue avec la publicité massive faite autour des aspirateurs.

Lave-vaisselle qui sèche

Attention, dans ce chapitre nous allons aborder un peu de technique pour vous expliquer le plus simplement possible, comment un lave-vaisselle Miele sèche bien !

Deux générations de lave-vaisselles

Nous parlons essentiellement de deux générations de lave-vaisselles Miele sur ce blog : la génération 4000 et la génération 6000. Ce que propose en plus la génération 6000 :

  • Silence : 41dB, et jusqu’à 38dB avec le programme extra silencieux
  • Eclairage homogène de l’enceinte du lave-vaisselle avec 4 leds blanches
  • Tiroir à couverts amélioré (tiroir à couverts avec picots rabattables)
  • Programme Hygiène pour ustensiles bébés
  • Lavage intensif sur le panier inférieur grâce aux Jets haute pression pour laver en puissance vos casseroles
  • Option séchage plus (extra dry)
  • Fermeture motorisée de la porte
  • Ouverture sans poignée en toquant deux fois sur la porte (Knock2Open)
  • Bac à sel régénérant intégré dans la porte, un brevet de la marque
  • Led indiquant, appareil fermé, la durée de programme restant.
  • Nombreuses avancées technologiques pour réduire la consommation énergétique sans perte de performances (capteurs, flexiTimer, SmartStart, )
  • Connectivité (Miele@home, MobileControl, )

Procédés et aides de séchage

desert-miele.jpg

Séchage classique

sechage-manuel-de-la-vaisselle.jpgLe séchage est assuré par condensation grâce à la paroi du lave-vaisselle en acier inoxydable. L’eau s’écoule jusque dans le récupérateur. A l’ouverture de la porte, la buée s’échappe, et grâce au choc thermique, accentue le phénomène de condensation.

 

Sensor dry

Ces capteurs analysent températures, salissure et quantité de vaisselle pour en optimiser le séchage. Ces capteurs analysent l’intérieur du lave-vaisselle mais aussi la température de la pièce pour optimiser le séchage. Le rendu est difficile à apprecier pour nous, mais cela ne peut qu’etre un "plus"

 

Séchage Plus

sechage-plus-miele.jpgCette option de programme garantie une vaisselle sèche. Avec cette option de lavage, tout est parfaitement sec, même les verres, bols et le plastique. L’Extra Dry (ultra sec) prolonge la phase de séchage et augmente la température de rinçage ; ce programme augmente la consommation énergétique mais garantie une vaisselle sèche même sur les articles habituellement difficiles à sécher.

 

Lave-vaisselle Miele avec Auto open

auto-open-miele.jpgLa porte du lave-vaisselle s’ouvre automatiquement en fin de programme et reste entrouverte. L’air frais entre dans le lave-vaisselle et optimise encore un peu plus le séchage, séchant ainsi même la vaisselle difficile à sécher, par ex. en plastique. L’air échappant réchauffe à la température idéale le sous plan de travail, pour éviter toute condensation. Ainsi, la vapeur n’abime pas le plan de travail.

 

 

Séchage Turbothermic à air pulsé en version 1

 

sechage-turbothermic-air-pulse-v1.jpg

Ce principe de séchage est simple à comprendre. Deux circuits d’air évoluent en parallèle et ne communique pas.
Le premier consiste à refroidir les parois à l’intérieur de l’enceinte pour forcer la condensation de l’eau, qui va s’écouler. Pour éliminer l’humidité de la cuve, l’air est ensuite aspiré au-dessus du tiroir à couverts, et transféré dans la boîte à condensation, puis dans le bac collecteur. C’est là que l’eau sera pompée.
Le second consiste à refroidir les parois avec de la ventilation, en aspirant l’air de l’extérieur (plus froid) par le devant de l’appareil, pour le faire circuler à l’intérieur.
L’air plus chaud est ensuite évacué en haut, à l’arrière de l’appareil.

Ce système, combiné au premier, permet d’obtenir un air de plus en plus sec dans la cuve, et sèche sensiblement la vaisselle.
Pour ce concept de séchage, le lave-vaisselle dispose de 2 turbines. Une pour faire circuler l’air froid derrière la paroi pour la refroidir, et l’autre pour faire circuler la vapeur d’eau dans le lave-vaisselle.
Ce système équipe les lave-vaisselles des années 90.

 

Séchage Turbothermic à air pulsé en version 2

sechage-turbothermic.jpgDans sa deuxième version, le système est simplifié puisque c’est la chaleur de la vaisselle elle-même qui sèche. Ce système n’est pas moins performant et permet une économie d’énergie supplémentaire puisqu’il n’y a plus la turbine pour faire circuler la vapeur dans l’enceinte. Celle-ci montant naturellement pour être refroidie. Ce système équipe tous les lave-vaisselles de génération 4 aujourd’hui.
Le système de refroidissement se situe sur la partie droite du LV. Combiné aux autres concepts, c’est le plus efficace.
 

Revêtement plasma 

plasma-revetement.jpgTous les accessoires (paniers, supports, et panier à couverts) sont recouverts d’un revêtement spécifique hydrophobe, par traitement plasma. Les techniques de  revêtements plasma sont utilisées sur divers matériels hospitaliers ou dans la chirurgie dentaire. Ainsi, non seulement  les paniers ne gardent pas d’humidité, mais ils transmettent leur chaleur résiduelle à la vaisselle, pour favoriser le séchage. Ce revêtement existe a partir du Lave vaisselle du g6000

Modèle de lave-vaisselle séchant avec un bon rapport qualité /prix

Miele G4922i
lave-vaisselle-miele-g4922i.jpgLe LV Miele 4922i est un lave-vaisselle intégrable de 60 cm de largeur, efficace mais bruyant. Il existe en 3 finitions de bandeau. Il dispose de la demi-charge, du séchage turbothermic à air pulsé, du lavage intensif à 75°C, et de la reconnaissance lessivielle. De l’ancienne génération, ce lave-vaisselle Miele reste cependant un excellent rapport qualité/prix. On le trouve à 950€ environ. Ce lave-vaisselle lave et sèche plutôt bien (hormis quelques gouttelettes sur les ustensiles plastiques).

 

 

Miele G4720

lave-vaisselle-miele-g4720sc.jpgLe G4720 est un lave-vaisselle de 45cm de largeur, posable (SC), intégrable(SCi) ou totalement intégrable (4780SCVi). Cet appareil est en quelques sorte le modèle de transition entre la génération 4000 et la génération 6000 car il est le seul appareil de cette génération à proposer, le PerfectGlasscare (vaisselle fragile), programme QuickPowerWash, le Sensor Dry (capteurs pour améliorer le séchage). Ce lave –vaisselle se trouve à 1000€ environ. Il dispose du séchage turbothermic. Il lave et sèche bien pour de petites quantités de vaisselle.

 

 

 

 

Miele G6670SCV


lave-vaisselle-Miele-g6670SCvi.jpgCe lave-vaisselle présente de bonne performance en lavage et en séchage, tout en gardant un prix raisonnable. Côté consommation, cet appareil est plutôt économique. L’ergonomie interne est appréciable avec des tiroirs faciles à manipuler et à régler en hauteur. Le panier inférieur est équipé de supports pour ranger les verres à pied. Ce lave-vaisselle Miele présente les dernières avancées technologiques Miele, avec l’auto open et le revêtement plasma. Ce lave-vaisselle se trouve à 1299 euros.

 

 

 

 

Conclusion

Quel que soit le lave-vaisselle, Miele apporte une qualité de finition et d’inox qui assure un séchage satisfaisant. Avec l’ajout de technologie, de matériel et de capteurs spécifiques, Miele propose des appareils qui sèchent bien sans consommer plus.

Pour avoir un séchage impeccable il vous faudra investir  dans un Miele G 6820, le nec plus ultra en matière de lave-vaisselle.
Vous pouvez vous contentez d’un Miele G6630, qui grâce aux capteurs SensorDry, et à tous les procédés que nous avons évoqués, vous assure une vaisselle sèche.

En descendant un peu en gamme vous avez le G 4720, qui dispose d’un plus petit volume (largeur de 45cm), mais sèche bien pour son prix.