Ce que Samsung déclarait en 2013

« Notre objectif est  de nous hisser à la première place en 2015, avec un chiffre d’affaires de 21 milliards de dollars et une part de marché de 10%. »

Voilà des propos qui semblait très ambitieux pour une entreprise qui se plaçait en 3ème position avec (seulement)  5% du marché mondial et 11 milliard de dollars de chiffre. Mais pour comprendre un peu ce conglomérat coréen, il faut regarder ses conquêtes précédentes :
2012 - Le géant s’offre la première place très convoitée dans la téléphonie mobile. Un combat qui coûta très cher à la marque Nokia, pourtant leader jusque-là depuis 1998. Il passe également devant Apple sur le Smartphone, avec le Galaxy. En électroménager ils sont numéro 3.
2009 - Samsung passe en tête pour les imprimantes laser et les composants mémoire flash et RAM. En électroménager, il entre dans le top 5.
2006 - Samsung Electronics détrône Sony, et s’installe confortablement sur le marché milieu et haut de gamme de la télévision.
2002 – Samsung devient le premier acteur mondial du marché des écrans LCD, et passe du numéro douze mondial au numéro deux mondial des semi-conducteurs (mémoire) en moins de  10 ans. Intel n’a pas été détrôné mais Toshiba oui.
1998 -  Samsung détrône Sharp et devient le premier fabricant d’écran LCD
1969 -  Création de Samsung Electronics

 

Avec quelles armes rivaliser en électroménager ?

hublot-lavage-samsung.pngTout d’abord dans le lavage, avec la technologie de  lavage "Eco Bubble", Samsung pense se tailler une part du marché dans les machines à laver. L’"Eco Bubble",  consiste en  l’introduction de bulles d’air dans l’eau de lavage qui, avec la lessive créé une mousse qui augmente l’efficacité de dissolution des taches. Pourquoi ? Simplement pour  diminuer la température du lavage tout en conservant la même efficacité de rinçage. Ceci induit une plus faible consommation en énergie puisque la résistance chauffe moins longtemps. Les machines Eco Bubble sont classées A -30%.
Deuxième technologie, le moteur à induction, qui n’est pas une exclusivité Samsung mais qui n’apparait que sur les machines haut de gamme. Le moteur à induction ne fait aucun frottement, il est donc plus robuste, plus performant et moins consommateur en énergie. Cette technologie équipe la plupart des appareils Samsung le permettant.
bndeau-four-double-cavité.jpgEnfin, dans l’univers de la cuisson, Samsung innove avec son four multifonction qui allie chaleur tournante, micro-onde et grill. De plus avec le concept de Twin Convection, Samsung allie économie d’énergie et ergonomie avancée. Ce concept consiste à séparer la cavité du four pour réduire l’espace (économie d’énergie) si vous cuisinez un seul plat, ou pour cuire un deuxième plat avec un programme et une température différente (pas de mélange de saveur, programme différente, décalage entre l’entrée et le plat pour un même diner…).

 

Où en est le géant de l’électronique mi-2014 ?

Pas loin…  Si les avancées technologiques semblent plutôt bien pensées sur le papier, elles se révèlent peu novatrice une fois l’appareil en fonction dans votre cuisine. Les appréciations clients sur les fours Twin, par exemple, se révèlent peu flatteuses.
Et le lavage Eco-Bubble ?
La clientèle est plutôt satisfaite de cette technologie puisque le lavage est aussi efficace. Avec une eau plus froide de 25°C, les économies d’énergie semblent être au rendez-vous. Espérons que les machines résistent dans le temps, puisque le lavage à froid uniquement, n’est pas bon pour la tuyauterie… Avec un lave-linge classique, il nous faut déjà faire un programme à 90°C pour décrasser la machines.  Avec une Eco Bubble, il faudra penser à le faire plus souvent.

 

La stratégie pour l’électroménager

Les arguments/innovations Samsung pour l’électroménager

Vision-innovation-samsung.pngNous pensons clairement que pour atteindre leur objectif, ils n’ont pas encore les niveaux de produits suffisants pour rivaliser avec l’électroménager Whirlpool et Electrolux. Même si l’électroménager Samsung dispose d’une belle réputation dans l’univers du froid, même s’il connote et propose des produits innovants dans les autres familles, ce n’est pas suffisant pour atteindre la 1ère place.

Comment les appareils électroménagers Samsung passeront-ils devant ?

A moins d’avoir toute une gamme cachée d’électroménager dans les cartons, prête à sortir sur le marché avant la fin 2014, Samsung ne risque pas d’être le numéro 1 de l’électroménager d’ici à fin 2015.
A moins que …
A moins qu’il ne rachète d’autres marques déjà présentes sur le secteur. Rappelons que le groupe Fagor Brandt en difficulté en 2013 avait reçu des propositions par différentes autres marques. C’est le groupe algérien Cevital qui en a aujourd’hui la propriété. Rappelons également que le géant General Electric est en négociation pour vendre sa branche  « électroménager ». Sur ce dossier c’est Whirlpool qui aurait fait une offre. Samsung se manifestera-t-il face à de telles opportunités ?  

 

Point de vue pour 2020

2020-lefutur.jpgD'ici à 2020, Samsung espère avoir un chiffre d'affaires de 400 milliards de dollars, ce qui placera Samsung Electronics parmi les 5 premières entreprises mondiales. Avec une communication omniprésente sur le besoin d’être une entreprise performante et à la pointe de chaque aventure qu’elle entreprend, l'électroménager vue par Samsung pourrait bien nous surprendre d'ici à la fin de l'année 2014.

A l’image du secteur de la téléphonie mobile ou de la télévision, Samsung est véritablement l’entreprise capable de relever tous les défis. Que ce soit par le rachat ou le développement de nouvelles connaissances et technologies, Samsung sera probablement l’une des plus prestigieuses entreprises d’ici à 2020 ;  l’électroménager sera l’un des secteurs qui subira le plus de transformation dans les années à venir, il est évident que Samsung sera donc un acteur clef sur ce marché.