Mais il existe plusieurs finitions, plusieurs matières utilisées pour fabriquer le four. Plus particulièrement, nous allons nous attarder sur le revêtement interne du moufle du four ;  il y a quelques différences entre l’acier inoxydable, et la tôle émaillé qui compose l’intérieur de nos fours en France. Voyons cela de plus près en analysant plusieurs caractéristiques.

Le prix des finitions

Le premier critère est bien-sûr, le prix. De ce côté, il n’y a pas photo. L’intérieur inox est bien plus cher que l’intérieur émaillé. Pourquoi ? Simplement parce que la matière première, l’acier émaillé, est 5 fois moins cher que l’acier inoxydable (environ 2500€ la tonne d’inox contre 500 euros la tonne d’acier). La fabrication de l’acier inoxydable se fait à partir d’acier (Fer + Carbonne) auquel on ajoute des métaux plus précieux comme le chrome. Ce procédé permet à l’acier de s’auto protéger de l’oxydation. La fabrication d’un moufle de four implique aussi un certain nombre de chutes qui sont, bien-sûr, répercutées dans le prix.

Critères commun des deux finitions

Que ce soit la finition inox ou la finition émaillée, ces deux matières supportent bien les hautes températures. Bien que l’acier se déforme légèrement  pendant les cuissons, il retrouve sa forme en refroidissant. Les deux matières n’ont a priori aucune incidence sur la santé et présente donc une surface  hygiénique propre à cuisiner. Attention à bien nettoyer votre four avant la première utilisation pour retirer toute trace de paraffine.

Four wolf 90 interieur

Pour le nettoyage, les deux surfaces se nettoient bien avec une éponge ; les surfaces sont lisses.

Intérieur four : le design

Les constructeurs ont parfois eut de bonnes idées pour colorer l’intérieur de leur four et se différencier. Avec l’émail c’est possible d’avoir une multitude de couleurs différentes, puisque ce n’est qu’un traitement de surface. Ainsi vous pouvez avoir un intérieur, bleu, noir, gris...

 Avec l’inox vous aurez toujours la même finition « professionnelle ».

interieur-four-inox.jpg

Entretien du four

Les fours inox, qu’ils soient pro ou pas, se nettoient à l’eau.  La plupart des fours inox sont d’ailleurs des fours vapeur. Les fours professionnel, par exemple, ont des programme automatique de nettoyage par jets hautes pressions. Il est évident qu’on ne compte pas la consommation d’eau : ).
Il suffit donc de lancer un programme nettoyage vapeur et de finir à l’éponge. Les fours émaillés existent avec le même procédé,  la catalyse, ou la pyrolyse.

Quel que soit le mode de nettoyage il faudra passer par le nettoyage manuel. Il n’y a pas de four particulier qui se nettoie vraiment tout seul.

Intérieur du four : solidité et robustesse

Sur ce point c’est facile. L’émail est une surface ajoutée à de la tôle d’acier. Avec le temps et en fonction de l’utilisation du four, l’émail saute, et des points de rouilles peuvent apparaitre. Il est donc primordial de bien l’entretenir.

Avec le four inox, il n’y a pas ce problème. L’inox se salie mais ne se détériore pas. L’intérieur inox est donc plus pérenne.

Intérieur du four : le goût

Voilà un sujet intéressant qui pourrait bien faire polémique dans un futur proche. L’un de nos lecteurs a soulevé une question concernant l’intérieur des fours. En effet, le revêtement émaillé des moufles en acier pourrait contenir du dioxyde de titane. Le dioxyde de titane pourrait se dégager dans le four pendant la cuisson des aliments, et pénétrer par la suite dans notre organisme. Cette molécule est d’ailleurs ajoutée un peu partout dans nos produits de consommation pour ses pouvoirs éclaircissants, ou de brillance. Mais l’oxyde de titane n’est potentiellement dangereux qu’en nano particule, et les fours (dont nous avons interrogé le fabricant – rapport à l’appui) Vzug par exemple, ne contiennent pas cette molécule.
De nos jours on s’inquiète très rapidement des que l’on parle de petite particules polluantes. Il nous faut donc creuser  ce problème et vérifier si nos chers fours peuvent contenir de telles molécules

Voici donc quelques questions sur l’intérieur des fours :

Mais pourquoi les fours inox n’ont pas de pyrolyse ?

La réponse est purement financière, la pyrolyse est déjà tres couteuse à installer dans un four classique. Les fours inox sont eux-mêmes très couteux à fabriquer. Le prix du four serait trop élevé si   il combinait intérieur inox et pyrolyse.

Alors pourquoi les enceintes des fours domestiques sont émaillés, quand celle des fours pro sont en inox ?

four-pro-westahl.jpg

Pour deux raisons :
La première est financière. Le four professionnel coute 10 fois le prix d’un four particulier ; il n’y a guère que les fours haut de gamme, qui se rapprochent des fours pro, et qui sont proposé en version acier inoxydable à l’intérieur.

L’autre raison, est l’entretien facile de ces fours. Dans le monde professionnel, les fours présentent  un circuit de pompe et de jets hautes pressions auxquels l’acier inoxydable résiste.

Les fours professionnels ne sont pas pyrolyse, pourquoi ?

La réponse est simple. Aucun besoin. Les modes de nettoyage vapeur et jets hautes pressions sont redoutables contre les salissures. Les fours étant nettoyés chaque jour, il n’y a pas d’accumulation de graisses persistantes. D’ailleurs, sur les fours particuliers, le nettoyage quotidien est une excellente pratique.  Puisqu’il permet de ne pas avoir à se servir de la pyrolyse, il garantit une grande longévité au four.

interieur-four-pro.jpg


--