Quelle est la meilleure marque ?

Toutes ces marques proposent un mélange d’inducteur d’entrée, de milieu, de haut de gamme, et même de gamme semi professionnelle pour certaines. Il est assez complexe de reconnaitre ce qui équipe une table induction mais certains programmes (températures de cuissons automatiques, niveaux de puissance, couplage de foyers, tailles des foyers…), peuvent vous permettre de choisir la bonne plaque de cuisson. Par exemple, les tables induction qui ont trois niveaux de températures prédéfinies (44°C, 70°C et 94°C), avec des fonctions de réglage automatique de la puissance en fonction de l’emplacement sur la plaque, sont à minima des plaques induction milieu de gamme. La présence d’un foyer à 5kW peut également être un gage de qualité si la plaque présente des fonctions auto.
Pour passer dans la catégorie haut de gamme en inducteur il faut que la plaque ait une détection permanente de récipient. La plaque s’adaptera aux conditions électriques (jusqu’ à du 10A ou 13A). Enfin, la taille des inducteurs est importantes. Par exemple, les foyers de 150mm par 23mm ont souvent de bons inducteurs.

Quelle puissance choisir pour une plaque à induction ?

La réponse à cette question se fait en deux points :

-        Une bonne cuisson ne nécessite pas de grande puissance car une fonction booster à 3kW est largement suffisante pour n’importe quelle cuisson.

-        Un foyer de grande puissance est souvent gage de qualité pour une plaque induction.

La réponse est donc de ne pas se fier uniquement à ce critère pour choisir votre plaque. Mais sur le podium de votre meilleure plaque induction, il vous faudra choisir la plus puissante.


Quelle plaque choisir induction ou Vitrocéramique (highlight)?

Tout d’abord nous allons combattre une idée reçue synecdochique qui consiste à appeler une plaque à foyers radiants, plaque vitrocéramique. Hors, les plaques à foyers radiants et les plaques à induction ont toutes deux une plaque vitrocéramique posée sur les foyers. C’est la surface en verre.

Donc à choisir entre une table de cuisson à foyers radiants (highlight) et une table de cuisson à induction, il faut choisir l’induction pour ses qualité de rendement et sa précision.

Comment savoir si une casserole est compatible avec l’induction ?

Encore une fois la solution est très simple et à la portée de tout le monde : il suffit de tester l’ustensile de cuisine avec un aimant (les petits aimants que l’on a sur les réfrigérateurs par exemple).  Alors, quel type de casserole pour plaque induction ?  Si l’aimant adhère sous la casserole, cela fonctionnera ! Mais pour que la cuisson se fasse idéalement, il faut que l’aimant adhère en plus sur les côtés du plat.

 Si l’aimant n’adhère pas, la casserole n’est pas compatible induction.

Comment ça marche une plaque à induction ?

L’induction fonctionne grâce à un principe connu depuis longtemps même si le principe est fondamentalement différent de tous les autres modes de cuisson. Par de faibles radiations électromagnétique, c’est le récipient qui produit la chaleur, il n’y a donc pas de flamme ni de surface chaude en dehors de la chaleur transmise par la casserole.

Le courant électrique parcourt une bobine d’induction en cuivre, créant ainsi un champ électromagnétique à haute fréquence. Cela génère un courant alternatif dans le récipient : de la chaleur est alors produite. Le contrôle du processus est précis car c’est le récipient que vous contrôlez directement. C’est l’ustensile lui-même qui est chauffé et qui transfère directement cette chaleur aux aliments.

Quelle prise de courant pour une plaque à induction ?

Toutes les tables de cuisson à induction vendues en France se branchent sur du 240V en 16A (3700W) ou 32A (7200W) avec une prise classique (2 fiches + terre). Certaines plaques peuvent se brancher sur du triphasé. C’est toujours précisé sur la fiche technique et la notice d’installation.

En règle générale, la prise n’est pas vendue avec la plaque induction. Même si la manipulation est simple, il est conseillé de faire appel à un électricien pour le branchement de sa plaque électrique. Certaines plaques proposent du 10A/16A/20A/32A

Quel ampérage pour une plaque vitrocéramique ?

Quel que soit la plaque électrique, c’est la puissance totale de la plaque qui va définir le besoin en ampérage. La formule est simple :

Intensité (A) x (V) Tension = Puissance (W)

Un petit exemple de calcul d’ampérage pour une grande plaque induction. Vous avez du 240V à la maison et une plaque induction de 11000W.
Dans ce cas il vous faut : 11000 diviser par 240 font environ 46A.
 Il faudra donc 32A+16A  (48A) pour faire fonctionner cette plaque.

Quelle plaque de cuisson consomme le moins ?

Il y a des plaques plus puissantes en effet, mais elles ne consomment que pour la puissance demandée. C’est donc en fonction de votre usage que vous consommerez plus ou moins d’électricité.

Comment nettoyer une table induction ?

C’est un des arguments de vente de la table avec une surface vitrocéramique. La surface est entièrement lisse. La sérigraphie est même faite par le dessous sur les modèles plus haut de gamme. Il suffira donc d’un chiffon humide, d’une éponge, d’un peu de bicarbonate de soude, ou de votre dégraissant préféré, pour venir à bout de toutes les tâches difficiles. Une table induction se nettoie donc facilement.

Comment enlever du brûlé sur une plaque à induction ?

C’est avec une éponge à gratter classique (grattoir doux) et du bicarbonate de soude que l’on enlève ce type de tache. Le vinaigre est également très efficace. Il ne faut pas gratter fort pour ne pas rayer la vitrocéramique.  Idéalement il faut tout de même éviter de continuer à cuir sur le foyer qui a vu déborder la casserole.

Comment enlever la graisse sur une plaque à induction ?

Pour les taches de graisse, il suffit d’une éponge et d’un dégraissant (une goutte de liquide vaisselle, un peu de savon noir…) ou de l’alcool ménager. Sans frotter beaucoup, la tâche s’en va.

Quelle marque de plaque induction choisir ?

C’est une question que beaucoup de monde nous pose. Il n’y a pas de réponse toute faite. Il n’y a pas de marque qui soit meilleure, à moins de ne choisir que le nec plus ultra et souvent très cher. La réponse se fera donc selon votre budget face à la meilleure qualité possible. Ce meilleur rapport qualité/prix personnel se trouvera donc après étude de vos besoins, et du budget alloué. C’est pourquoi ce blog a été créé au départ avec et article sur comment choisir une table induction ?. N’hésitez pas à relire cet article, ses commentaires, ou à commenter en bas de page si besoin.

Quelle est la meilleure batterie de cuisine pour induction ?

Il n’y en a pas. Parfois nous avons même pu remarquer que de belles marques achetées à prix fort, ne fonctionnaient pas mieux qu’une marque lambda. Faites le test avec l’aimant et vous saurez de suite si la casserole est faite pour l’induction. J’en profite pour répondre à une question récurrente.  Est-ce que les cocottes en fonte vont sur l’induction ? Oui. La cocotte en fonte s’aimante très bien donc elle est totalement compatible. Attention, évitez tout ustensile en alliages moulés, préférez l’acier brut si vous en avez la possibilité.

Conclusion sur l’induction

Sécurité

La chaleur est produite uniquement dans le récipient (et aussi indirectement là où le récipient est en contact avec la surface en verre). La partie de la surface qui n’est pas en contact reste donc froide. C’est un point crucial de la sécurité en cuisine.

-        Cuisson à froid

-        Risque (faible) réduit de brûlures

-        Détection des récipients


Économie d’énergie

La chaleur est produite directement par et dans le récipient, sans aucune perte. C’est en quelque sorte la casserole qui ferme le champ magnétique et devient l’élément chauffant.

  • Très haute efficacité
  • Pas de pertes de chaleur
  • Adaptation automatique à la taille du récipient
  • Pas de pertes d’énergie en cas de petites casserole

Ergonomie et praticité

L’induction transforme la cuisine en plaisir et permet des mijotées ultra précises. La réactivité de la cuisson est élevée, presque immédiate. Il est aisé de contrôler ses petits plats avec précision. Une ébullition rapide vous fait gagner du temps grâce à la fonction Booster dont toutes les plaques induction de qualité disposent.

La plaque induction est la table de cuisson la plus facile à nettoyer grâce à la température peu élevée du plan et sa surface lisse. Côté pratique, la détection du récipient sur une plaque de qualité permet de ne pas se prendre la tête avec ses casseroles. Un point dont on parle peu mais qui reste à mon sens un point positif de la table induction c’est le dégagement de chaleur. En effet, lorsque l’on cuisine avec une table induction, il n’y a que les aliments qui chauffent et pas toutes la cuisine. La pièce reste donc agréable et ne devient pas un fourneau en été.

Puissance et rapidité

Dernier point important et non des moindres, avec la cuisson à induction, vous cuisinez deux fois plus rapidement qu’avec des foyers radiants traditionnels, et presque trois fois plus vite qu’avec des plaques  gaz d’entrée de gamme. Attention, ce n’est pas le cas pour les table de cuisson haut de gamme. Pour résumer, voici un tableau de consommation :

Comparaison des temps d’ébullition

Résultat

Technologies de cuisson

Puissance en Watt

Temps d’ébullition en minutes
 pour 2 litres d’eau

Rendement de la plaque

Consommation énergétique

En KiloWatt heure

Induction haut de gamme

3700

3:45

231 kWh

Induction entrée de gamme

3000

4:40

233 kWh

Foyer Gaz haut de gamme

6000

2:00

200 kWh

Foyer Gaz entrée de gamme

3100

8:20

431 kWh

Foyers radiants type

2300

7

268 kWh